Création d’un data pack

Découvre comment créer un datapack avec cet exemple de recette personnalisée.

Avant-propos

Voici le premier article consacré à la personnalisation de Minecraft. Je pourrais sortir des listes de commandes, mais mon but est d’expliquer le fonctionnement des nouvelles mécaniques introduites depuis Minecraft 1.13.

Je parlerais donc principalement de fonctions, de commandes et de datapacks. C’est d’ailleurs par là que je vais commencer, car les articles suivants parleront de commandes à ajouter à ce pack.

Comme les textures

L’analogie peut paraître peu recherchée mais c’est pourtant sur le même principe qu’ont été créé les datapacks. Comme tu le sais sûrement déjà, il est possible de charger plusieurs packs de textures et de les organiser afin que le plus haut écrase ceux du dessous. Minecraft va ainsi charger les textures par défaut, et les remplacer par celles présentes dans le pack de texture supérieur, et ainsi de suite.

Avec les datapacks, c’est le même principe. Minecraft charge les données par défaut et les remplace (ou les combine) avec celles des datapacks personnalisés. Il est ainsi possible de modifier les données du jeu, avec de simples fichiers de texte.

Création d’un datapack

Tu l’auras peut-être remarqué, quand tu lances une partie, un nouveau dossier apparaît dans le dossier de sauvegarde. Ce dossier nommé datapacks contiendra tes données personnalisées.

Rend-toi dans ton dossier .minecraft, puis dans le dossier de ta sauvegarde, et enfin, dans le dossier datapacks. Dans mon cas : .minecraft/saves/Mangarmor/datapacks

Crée ensuite un dossier du nom de ton datapack. Dans mes exemples, j’utiliserai mangarmor.

La première chose à faire est de créer un fichier pack.mcmeta et de l’ouvrir avec n’importe quel éditeur de texte. Comme pour les packs de textures, ce fichier contiendra la version de l’api utilisée (pack_format), ainsi qu’une description du pack. Le format est 5 pour Minecraft 1.16 et 4 en 1.15.2, la description est libre. Le tout doit-être écrit en Json.

Json

Même si ce blog est prévu pour le plus grand nombre, il y a des notions de programmation à avoir. Json en fait partie. Je te laisse faire une petite recherche sur internet si tu n’es pas familier avec les notions d’objets et de tableaux.

Voici un exemple de contenu :

{
    "pack": {
        "pack_format": 5,
        "description": "Tutoriel Mangarmor 1.16"
    }
}

Architecture

Ton datapack est créé ! Il sera chargé avec ton monde. Mais actuellement il ne fait rien. Continuons en créant les différents dossiers. Tout d’abord, data car il ne s’agit pas de textures mais de données. Ce dossier data doit contenir les namespaces c’est à dire minecraft ou le nom de ton pack. Dans mon exemple, je vais créer minecraft et mangarmor.

Chaque dossier de namespace peut contenir des progrès, des fonctions, des tables de loot, des recettes, des structures et des tags. Le dossier tags peut contenir des dossiers pour les blocs, les fonctions et les objets.

Voici donc l’arborescence de mon datapack :

Arborescence d'un datapack Minecraft
Arborescence d’un datapack

Testons une fois

Pour tester les datapack, nous allons créer une recette permettant de transformer un bloc de quartz en quartz. Commençons par créer un fichier dans le dossier recipes. Dans cet exemple, je l’appelle quartz_block-quartz.json car il transforme le quartz_block en quartz.

Je reviendrai dans un article sur le fonctionnement des recettes. Pour le moment, ce qu’il faut comprendre, c’est que la recette n’a pas besoin d’un pattern précis. On peut mettre le bloc de quartz dans n’importe quelle case, et on obtient en échange 4 quartz.

{
    "type": "crafting_shapeless",
    "ingredients": [
        {
            "item": "minecraft:quartz_block"
        }
    ],
    "result": {
        "item": "minecraft:quartz",
        "count": 4
    }
}

Sauvegarde ton fichier et si tu es sur le jeu, recharge les données avec la commande /reload.
Tu devrai pouvoir transformer des blocs de quartz en quartz.

Recette personnalisée Minecraft : quartz
Recette personnalisée Minecraft : quartz

Téléchargement

Le datapack de cet exemple est disponible en téléchargement sur Dropbox :

Sommaire

Partager

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.